dimanche 27 avril 2014

Communiqué : Après le conseil municipal du 16 avril 2014…

En ouverture de ce conseil, Monsieur le Maire soumet au vote la cession d’une surface de 35 818 m² afin de créer un « Pôle commercial » en bordure de voie rapide dans la ZAC de Nauraumont.
 
Dominique Thomas alerte Monsieur le Maire sur la situation concurrentielle que cette zone va créer avec le centre ville déjà durement touché. Pourquoi créer une nouvelle station service alors qu’il en existe déjà trois en centre ville ? Quels autres commerces vont venir se greffer ?
Ayant comme seul argument le fait que cela toucherait une clientèle différente, Monsieur Momon à balayé nos arguments qui visent à sauvegarder le petit commerce.
 
Ensuite à été abordée la cession au centre hospitalier d’Epinal d’un terrain près de la gendarmerie pour y implanter la nouvelle maison de retraite. Sur ce déplacement, Dominique Thomas indique qu’éloigner les personnes âgées du centre ville va les désavantager car en les éloignant on supprime un lien social qu’ils avaient en se rendant en centre ville avec les accompagnants. Dans notre projet nous avons indiqué que le bâtiment des Sœurs Bernadette aurait été idéal, couplé avec une crèche, ce qui aurait créé un lien intergénérationnel. A cela Monsieur Momon nous à répondu qu’il n’y avait aucun éloignement du cœur de ville…
 
Enfin lors du débat d’orientation budgétaire, Jordan Grosse Cruciani a questionné Monsieur le Maire su le fait que la dotation globale de fonctionnement était inférieure à la moyenne. A cela Monsieur Momon a répondu que notre ville était « riche », ce qui semble très étonnant.
 
Concernant la contribution foncière des entreprises, Jordan Grosse Cruciani à demandé à Monsieur le Maire si la communauté d’agglomération  pensait diminuer cette taxe afin d’attirer des entreprises sur notre territoire. A cela, Monsieur Momon, par ailleurs vice président de la CAE nous a répondu qu’l n’était pas dans son pouvoir de le faire et que ce n'était pas prévu !
 
Concernant les emprunts et la dette, Jordan Grosse Cruciani rappelle que la dette a augmenté de 8% entre 2012 et 2013. Sans nier l’utilité ponctuelle de l’emprunt, l’augmentation d’une dette n’est jamais bonne pour personne.
 
Concernant le bâtiment des Sœurs Bernadette, Monsieur le Maire répond que le bâtiment coûtera 630 000€ en 2014, somme non négligeable pour notre commune.
 
Enfin nous constatons une baisse importante de l’investissement alors que les budgets de fonctionnement restent stables et que la dette augmente. La seule réponse de Monsieur le Maire, simpliste, est que c’est comme cela un budget ! Chacun sa vision des choses.
 
Jordan Grosse Cruciani
Dominique Thomas
Stéphane Perry
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire