vendredi 30 octobre 2015

Communiqué de Thaon Bleu Marine suite au conseil Municipal du 14/10/15

Suite au dernier Conseil Municipal, notre liste a voté de façon négative aux décisions modificatives sur les budgets ville et eaux. Les deux budgets modificatifs engagent en effet près de 140000€ de viabilisation ponta afin de créer une zone à urbaniser à destination des gens du voyage sur notre commune alors même que de nombreux thaonnais sont en attente de logement et vivent dans une situation de précarité. Drôles de priorités que celles de la Municipalité …
 
Concernant les autres points, nous n'avons pas pris part au vote concernant les études des friches de la BTT. On nous demande d'engager 150000€ (dont 30000€ à la charge de la commune) pour un soit-disant projet municipal prévu dont on refuse de nous révéler ce dont il s'agit et alors même que de nombreux projets actuels sont encore au point mort (port et plage, supérette de l'Europe …).
 
Concernant le délégataire sur l'eau, nous nous abstenons sur le rapport de Veolia. Cette entreprise dont le chiffre d'affaire est en hausse sur 2013-2014, la rentabilité financière aussi et qui, malgré tout, supprime 22000 emplois nationalement, continue sans cesse d'augmenter ses tarifs de l'eau, déjà exorbitants pour les thaonnais ! Nous ne voulons pas payer pour que la rémunération du PDG de Véolia passe de 1,3 millions € en 2011 à 2,1 millions € en 2014 !! Ainsi, la hausse sur la période sera de 3% du surtout aux taxes de l'agence de l'eau qui doublent et à la part de Véolia en hausse aussi de 3%. Nous nous interrogeons aussi sur la mission dans le contrat de Veolia de participer à la vie associative locale (quelles associations financées ? Quelles manifestations à Thaon?) ou encore sur le contrat qui prévoit que les bénéfices du Crédit impôt Compétitivité Emploi (CICE) ne sont pas compris dans les calculs de charges aux communes (alors que le CICE rapporte entre 30 et 45 Millions € au niveau national et par an à Véolia).
 
Nous suivrons de près le dossier de réaménagement de la gare SNCF et des abords et nous sommes opposés à la disparation du guichet en gare de Thaon afin de le remplacer par une agence communale. Nous devons faire pression sur la SNCF et le Conseil Régional pour le maintenir ou à défaut, que l'agence communale soit maintenue au niveau de la gare et non en centre-ville, trop peu pratique.
 
Enfin, le point 4 lié à l'intercommunalité et la fusion de Thaon avec Oncourt a été retiré et nous y reviendrons prochainement puisqu'il semble que cela soit suite au vote de la commune d'Oncourt qui l'a refusé comprenant ainsi que cette fusion est un massacre de la ruralité dictée par l'Union Européenne et les gouvernements de droite et de gauche afin d'amener à la disparation de nos communes et nos identités dans des communes nouvelles et autres intercommunalités qui ne cessent de coûter aux citoyens.

Pour Thaon Bleu Marine,
Jordan Grosse-Cruciani

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire