jeudi 5 mai 2016

Texte Ligne Directe - Journal de Thaon - Mars 2016

Sans concertation aucune, notre commune a fusionné avec celles de Girmont et d'Oncourt pour donner naissance à « Cap Avenir Vosges », un nom de centre commercial sans âme qui nous fait perdre notre identité. Le prétexte fut la sauvegarde des dotations financières nationales pendant 2 années supplémentaires… dotations qui auront déjà permis d'augmenter le budget des indemnités des élus municipaux, ce que nous dénonçons avec force. Nous proposions au contraire une baisse de 20% ou uniquement de celles de notre maire cumulard, vice-président de l'agglomération et Conseiller Départemental.
 
Cela permettra aussi de financer la viabilisation du terrain au lieu-dit la Grande Ponta afin d'accueillir les gens du voyage pour 120000€ au total. Les Thaonnais, eux, attendront.
 
Aux dernières régionales, le FN est arrivé en tête avec 1293 voix. C'est le signe des aspirations de renouvellement des Thaonnais. Il serait peut-être enfin temps d'écouter la volonté populaire.
 
Jordan Grosse-Cruciani / Dominique Thomas / Stéphane Perry
http://thaonbleumarine.blogspot.fr/


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire